header banner
Default

Le stablecoin le plus riche du marché des cryptomonnaies est Tether (USDT)


Qu'est-ce que le stablecoin Tether (USDT) ?

Le Tether, aussi appelé Tether USD et dont le ticker est USDT, est un tokens émis sur différentes blockchains et adossé au dollar américain (USD) grâce à la garantie de l'entreprise Tether Limited. 

Créé en 2014 sous le nom de Realcoin, il s'agit du premier stablecoin de ce type. Son cours avoisine quasiment toujours 1 dollar.

? Pour comprendre en détail les différents types de stablecoins

Notons que Tether Ltd. propose également d'autres produits tels que le Tether Gold (XAUT), le Tether EUR (EURT) ou le Tether CNH (CNHT). Malgré tout, l'USDT reste leur produit principal et le plus connu.

Tether Usdt logo

Logo du Tether (USDT), par Cryptoast

Comment fonctionne l'adossement de l'USDT au dollar ?

VIDEO: L'ARNAQUE DE L'USDT (TETHER): LE PLUS GROS RISQUE POUR LE BITCOIN
Elliot Hewitt - YoungTraderWealth

Le principe de base est simple : le Tether USD est collatéralisé à 100 % par des réserves de dollars présentes sur le compte bancaire de Tether Ltd., c'est-à-dire que chaque USDT correspond (en théorie) à un dollar américain existant.

L'entreprise est ainsi en mesure de fournir des USDT à ceux qui souhaitent en obtenir contre du dollar, et est aussi habilitée à donner du dollar en échange d'USDT.

En réalité, Tether ne possède pas forcément l'équivalent de tous les USDT émis sous forme de dollars : certains sont adossés à des actions, des métaux précieux, et d'autres actifs. D'ailleurs Tether a annoncé avoir supprimé sa part de papiers commerciaux au profit de titres du Trésor.

Le cours de l'USDT est donc maintenu par un équilibre entre l'offre et la demande. Puisqu'il existe une demande constante à 1 $ de la part de Tether Ltd., il peut être avantageux de se procurer de l'USDT à bas prix (< 1 $) pour le revendre à l'entreprise. À l'inverse, si le cours de l'USDT grimpe au-dessus du dollar, il peut être rentable d'acheter de l'USDT à l'entreprise pour le revendre plus cher (> 1 $) sur le marché.

Cet équilibre est donc fondé sur la confiance apportée à l'entreprise. Pour maximiser cette confiance, Tether Ltd. met à disposition les informations relatives à la gestion de l'USDT de manière transparente. De plus, l'entreprise commande régulièrement des audits pour prouver qu'elle possède bien le montant équivalent en dollars (ou autres devises et marchandises).

Sur quelles blockchains est émis le Tether ?

Initialement émis sur la surcouche Omni du réseau Bitcoin, la quantité en circulation de Tether USD est aujourd'hui répartie entre plusieurs blockchains. Voici la répartition des USDT émis par Tether, tirée de son site web (janvier 2023) :

  • Tron (TRC-20) : 37 125 522 535 USDT ;
  • Ethereum (ERC-20) : 32 297 366 522 USDT ;
  • Solana : 1 889 999 963 USDT ;
  • Omni (surcouche de Bitcoin) : 888 000 000 USDT ;
  • Avalanche (ERC-20) : 651 000 000 USDT ;
  • Tezos : 141 000 000 USDT ;
  • Algorand : 134 999 938 USDT ;
  • EOS : 85 251 000 USDT ;
  • Liquid (sidechain de Bitcoin) : 36 561 000 USDT ;
  • Statemint (parachaine de Polkadot) : 7 998 769 USDT ;
  • Bitcoin Cash (SLP) : 5 987 525 USDT ;
  • Near : 5 000 001 USDT ;
  • Statemine (parachaine de Kusama) : 3 499 999 USDT.

Notons que ces chiffres représentent les quantités de stablecoin autorisées par Tether : à cela doit se soustraire les tokens qui n'ont pas été diffusés par l'entreprise. Si nous additionnons tous les tokens USDT émis sur les différentes blockchains, la valeur sous gestion de Tether Ltd. dépasse les 66 milliards de dollars :

Circulation totale des principaux stablecoins de l'écosystème Web3

Figure 1 - Circulation totale de tous les stablecoins entre janvier 2017 et janvier 2023

Depuis 2021, la dominance de l'USDT sur le marché des stablecoins est remise en question par l'entrée de nouveaux acteurs économiques, à commencer par l’USD Coin (USDC) de Circle et Coinbase.

Aussi adossé au dollar, l'USDC a rongé progressivement les parts de marché de Tether : en janvier 2023, cet actif représentait 30% de la quantité totale de stablecoins en circulation, contre près de 51% pour le Tether.  Notons que le troisième stablecoin en termes de capitalisation est le BUSD, émis par l’entreprise Paxos pour le compte de la plateforme Binance. Avec 16 milliards sous gestion, cet actif équivaut à près de 12% de la quantité totale des stablecoins en circulation.

Ainsi, plus de 90% des cryptomonnaies stables disponibles sur les différentes blockchains sont émises et gérées par des entités centralisées, voire même par les acteurs incontournables de l'écosystème Web3, comme cela est le cas pour Coinbase et Binance, les plus grandes plateformes d'échanges de cryptomonnaies au monde.

Détenir de l'USDT revient donc à faire confiance à l'acteur centralisé qu'est l'entreprise Tether et à accepter les risques potentiels qui y sont liés : l'entreprise peut censurer vos transactions si elle le désire (cette fonctionnalité est notamment présente dans le smart contract sur Ethereum) :

USDT ban ethereum

Figure 2  - Adresses USDT gelées sur la blockchain Ethereum, de janvier 2018 à janvier 2023

Ainsi, depuis 2017, Tether a bloqué l'accès à plus de 750 adresses USDT sur le réseau Ethereum. Rappelons que la censure des portefeuilles ne se limite pas à l'USDT, puisque l'USDC référence près de 150 gels d'adresses sur Ethereum.

En outre, cette situation peut nous questionner sur la réelle décentralisation du Web3 : comment un écosystème considéré comme décentralisé peut-il respecter ses engagements moraux en utilisant des stablecoins centralisés ? 

Bien que la réponse à cette question soit complexe, la chute de l'ancien stablecoin algorithmique UST de Terra nous rappelle que les solutions décentralisées sont, à l'écriture de ces lignes (janvier 2023), incapables de garantir la stabilité des capitaux déployés par les investisseurs.

À quoi l'USDT sert-il ?

VIDEO: TOP des STABLE COIN - Lequel est le MEILLEUR? Pourquoi?
Julien Roman

L'intérêt de l'USDT (et des autres stablecoins) est double. Tout d'abord, il permet aux plateformes d'échange de cryptomonnaies de disposer d'un accès au dollar américain, sans avoir à gérer des dollars réels.

Puisque la réglementation pour transférer et conserver de la monnaie fiat est drastique, les stablecoins constituent un avantage énorme pour les plateformes de trading ne gérant que des cryptomonnaies.

En conséquence, le stablecoin USDT est disponible dans la très grande majorité des plateformes d'échange centralisées et décentralisées, permettant ainsi des opérations de trading avec de nombreuses paires de cryptomonnaies.

Le second intérêt du Tether USD est d'offrir aux investisseurs un moyen de se prémunir contre la volatilité du marché des cryptomonnaies. Sans avoir à revendre réellement leurs cryptomonnaies, ceux-ci évitent les charges fiscales correspondantes.

Par exemple, en France, l'État ponctionne 30 % des plus-values réalisées entre des cryptomonnaies et de l'euro. Au contraire, vous êtes exonérés de cette taxe tant que vos gains sont maintenus sous des stablecoins, comme l'USDT ou l'EURT de Tether.

Tether : une entreprise qui suscite la polémique

Le projet Tether a été créé en 2014 sous le nom de Realcoin. Il a été fondé par Brock Pierce, Reeve Collins et Craig Sellars. 

Le 6 octobre 2014, les premiers tokens ont été émis sur Omni, la surcouche de Bitcoin appelée Mastercoin à l'époque (projet dans lequel Pierce et Sellars étaient aussi impliqués). 

En novembre de la même année, le projet est renommé « Tether » et sa cryptomonnaie « USDT » pour éviter la confusion avec les cryptomonnaies alternatives telles que Namecoin ou Litecoin.

Les premières controverses de l'entreprise

VIDEO: Cryptomonnaies : comprendre les stablecoins en 5 minutes
Journal du Coin

Le passé trouble de Tether débute par son lien caché avec la plateforme d'échange Bitfinex. Pour rappel, Tether Limited est une entreprise basée à Hong Kong, qui, en théorie, se charge seulement de garantir la stabilité de l'USDT et de ses autres stablecoins.

Néanmoins, cette firme est la filiale d'une autre entreprise, Tether Holdings Limited, qui a été enregistrée en septembre 2014 dans les Îles vierges britanniques par Giancarlo Devasini et Philip Potter, les fondateurs de Bitfinex.

Ce fait, qui a été caché pendant des années, a été révélé par l'affaire des Paradise Papers en novembre 2017. Aujourd'hui, il est reconnu que Tether et Bitfinex sont toutes les deux des filiales du même groupe.

Ensuite, beaucoup pensent que Tether Ltd. ne possède pas les réserves en dollars correspondantes aux USDT en circulation, et que la société fait de la réserve fractionnaire. Au fil des années, plusieurs rapports ont été publiés pour tenter de démontrer la solvabilité de Tether :

  • En juin 2018, un état des lieux des comptes de Tether réalisé par Freeh Sporkin & Sullivan montrait que l'USDT était garanti par un dollar réel.
  • En août 2018, un document de TokenInsight lui donnait la note de B, en insistant sur le manque de transparence.
  • En novembre 2018, une analyse de CoinCheckup lui donnait 2,8 / 5.
  • En avril 2019, l'avocat de Tether Ltd. a finalement avoué que l'USDT n'était garanti qu'à 74 % par des dollars américains, et que le montant restant était conservé en actifs divers.

Enfin, il existe certaines suspicions où Tether est accusé d'avoir manipulé le marché des cryptomonnaies à de nombreuses reprises, notamment lors de la bulle de 2017-2018. Cette supposition provient de la corrélation entre le prix du bitcoin et la quantité d'USDT en circulation. Par exemple, sur le graphique suivant, on peut observer l'évolution de la capitalisation du Tether USD (en bleu) et du prix du bitcoin (en orange) entre juillet 2018 et juin 2019 :

Capitalisation USDT comparaison prix BTC

Figure 3 - Graphique avec le cours du Bitcoin (BTC) et l'émission de Tether (USDT) entre 2018 et 2019

On constate qu'une diminution drastique de la quantité d'USDT précède le krach de novembre 2018, et que l'impression de nouveaux USDT en avril 2019 précède l'excès spéculatif de juin 2019.

Cependant, cette corrélation ne prouve pas que Tether manipule le marché. En réalité, la causalité pourrait tout aussi bien être inverse : les acteurs (plateformes d'échange en particulier) se procurent des USDT lorsque leurs volumes explosent lors d'un mouvement haussier, et les revendent lorsque les volumes baissent de manière significative lors des mouvements baissiers comme celui de 2018.

Quelle est la situation récente de Tether ?

VIDEO: Quel est le meilleur STABLECOIN ? | Comment les choisir ?
Hasheur

Ces dernières années, en plus des théories qui circulent à son sujet, la firme Tether Ltd. a été jugée coupable dans le cadre de plusieurs enquêtes juridiques aux États-Unis. Le principal reproche énoncé par les autorités américaines concerne la collatéralisation des USDT : selon la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), le régulateur américain des marchés dérivés, Tether aurait délibérément menti au sujet de la garantie de ce token.

En effet, une enquête menée par la CFTC démontre que, sur une période de 26 mois allant de 2016 à 2018, les USDT émis par Tether étaient entièrement garantis par du dollar seulement 27% du temps. Bien que Tether affirmait être en règle le jour de l'énonciation des faits, cela n'a pas empêché le régulateur américain de lui infliger une amende de 41 millions de dollars en 2021 pour les risques encourus avec son stablecoin.

D'ailleurs, toujours en 2021, Tether Ltd. s'est acquittée d'une seconde amende. Pour résumer les faits, en avril 2019, le procureur général de l’État de New York avait intenté une action en justice en accusant l’exchange Bitfinex d’utiliser les réserves de Tether pour couvrir une perte s'élevant à 850 millions de dollars. 

En conséquence, le stablecoin Tether n'avait plus une complète convertibilité avec le dollar, ce qui est contraire aux règles imposées par les régulateurs américains. Après deux années de procédure, les deux entreprises ont conclu un accord à l'amiable, acceptant ainsi de se voir infliger une amende de 18,5 millions de dollars par le procureur général de l'État de New York.

De plus, début 2023, le magazine Forbes annonçait que Tether Ltd. avait déplacé plus de 37 milliards de dollars de ses réserves dans la banque offshore Capital Union. Cette décision avait été prise après un accord signé avec le bureau du procureur général de l'État de New York : ce dernier reprochait à l'entreprise d'avoir fait de fausses déclarations sur ses finances : la firme a toujours refusé de citer le nom de ses partenaires bancaires.

À l'écriture de ces lignes (janvier 2023), une autre enquête concernant Tether est en cours. Le procureur fédéral de Manhattan Damian Williams, spécialiste des affaires relatives aux cryptomonnaies, enquête sur des suspicions de fraude concernant les cadres dirigeants de l'entreprise. Cependant, la société Tether Ltd. affirme ne pas avoir été contactée par le département de la Justice des États-Unis à propos de cette investigation. L'affaire reste à suivre.

Pour acheter de l'USDT, vous pouvez passer par de nombreux exchanges. L'une des plateformes les plus fiables et avec le plus de volumes d'échange est Binance. À l'heure actuelle, il s'agit de la plus utilisée au monde où y sont réportoriés plus de 600 paires de cryptomonnaies.

Acheter des cryptos sur eToro

L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué ()

Pour acheter vos premiers USDT :

  1. Inscrivez-vous sur Binance ;
  2. Vous allez recevoir un e-mail et devrez cliquer sur un lien pour vérifier votre compte ;
  3. Déposez des euros sur la plateforme via une carte bancaire ou un virement bancaire ;
  4. Cliquez sur le menu Marché et recherchez la paire EUR/USDT ;
  5. Il ne vous reste plus qu'à en acheter pour le montant de votre choix ;
  6. Félicitations ? Vous êtes l'heureux détenteur de tokens USDT !

? Découvrez la plateforme Binance à travers notre tutoriel

Pour sécuriser vos USDT en dehors des plateformes d'échanges, nous vous recommandons de vous munir d'un Hardware Wallet. Aussi nommé « portefeuille froid », ce type d'appareil permet de gérer vous même vos fonds, vous évitant ainsi les désagréments des entités centralisés comme les risques de censure ou de faillite.

À l'heure d'aujourd'hui, le portefeuille froid le plus populaire pour stocker ses tokens Tether (USDT) est le Ledger Nano S Plus. Cette produit provient de la société Ledger, une société française mondialement reconnue pour la qualité de leurs produits.

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Notre avis sur le stablecoin Tether (USDT)

VIDEO: Which Stablecoins Are Safe to Use? (USDC, USDT, DAI, etc.)
Coinsider

Le Tether est un actif incontournable lorsqu'on se penche un minimum dans l'écosystème des cryptomonnaies. Sa résilience à travers le temps et sa place dans le top 3 des cryptomonnaies les plus valorisées (en janvier 2023) en font un actif indispensable au bon fonctionnement du secteur des cryptomonnaies.

Cependant, les polémiques au sujet de la société émettrice Tether Ltd. continuent de ternir son image : tandis que certaines affaires sont en défaveur des dirigeants de l'entreprise, nous pouvons affirmer qu'un cadre régulatoire plus clair et mieux adapté au secteur des cryptomonnaies serait nécessaire pour améliorer la transparence des fonds et la sécurité des investisseurs.

Notons aussi que l'USDT est un actif émis par une entité centralisée. En d'autres termes, la société Tether a les pleins pouvoirs sur ses tokens et des gels d'actif sont possibles de manière arbitraire par ses dirigeants. En parallèle, ce même pouvoir centralisé offre la possibilité de geler les fonds des acteurs malveillants de l'écosystème comme les hackers.

Le stablecoin maintient sa courbe d'adoption depuis des années, franchissant ainsi la barre des 83 milliards de dollars de capitalisation en mai 2022. Stabilisé autour des 66 milliards de capitalisations en janvier 2023, l'USDT reste la cryptomonnaie stable la plus populaire par son omniprésence sur les plateformes d'échange centralisées et décentralisées.

? Retrouvez plus de 100 fiches synthétiques sur les cryptomonnaies

Quel est votre avis sur Tether (USDT) ?

Source : Figure 1 & 2 - The Block Research

author profile picture

Enthousiaste depuis toujours pour les nouvelles technologies, je me suis progressivement rapproché des activités liées au Web3 lors de l'année 2021. Avec le temps, j'ai voulu apporter ma pierre à l'édifice. C'est alors que je suis devenu rédacteur, dans l'optique d'expliquer au plus grand nombre des sujets liés aux cryptomonnaies.

Timothy Bourbotte

170 articles

Sources


Article information

Author: Elizabeth White

Last Updated: 1702743242

Views: 949

Rating: 3.5 / 5 (52 voted)

Reviews: 83% of readers found this page helpful

Author information

Name: Elizabeth White

Birthday: 2017-08-27

Address: 949 Burns Fall Suite 093, North Ashleyfurt, MN 62132

Phone: +4371372602242864

Job: Psychologist

Hobby: Chess, Rowing, Beer Brewing, Kite Flying, Archery, Origami, Basketball

Introduction: My name is Elizabeth White, I am a rare, proficient, unreserved, sincere, artistic, Open, Colorful person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.