header banner
Default

Que se passera-t-il avec Bitcoin après la mine la plus récente de Bitcoin?


Au même titre que l’or, la quantité de Bitcoin est limitée. Celle-ci s’élève à 21 millions de pièces numériques (BTC). Lorsque les mineurs auront extrait les derniers Bitcoins du réseau, qu’adviendra-t-il de la cryptomonnaie ?

Sommaire

  • 21 millions de Bitcoin et pas un de plus
  • Le minage de bitcoin s’intensifie au fur et à mesure
  • Des récompenses en Bitcoin de plus en plus maigres
  • Le dernier Bitcoin sera miné dans plus de 100 ans
  • Les scénarios envisageables après le minage du dernier Bitcoin

21 millions de Bitcoin et pas un de plus

Il y a presque 14 ans, Satoshi Nakamoto expliquait l’entièreté des détails techniques de son projet dans le whitepaper (un rapport complet). Dans celui-ci, le créateur anonyme de Bitcoin indiquait, entre autres, le nombre limitée de Bitcoin et son importance.

Afin de créer une véritable monnaie numérique, Satoshi a dû s’appuyer sur différents fondements du système monétaire classique, dont la rareté. En ce sens, le code de Bitcoin a initialement été programmé pour émettre 21 millions de pièces et pas une de plus.

Cet aspect rend Bitcoin particulièrement désirable aux yeux des investisseurs. En effet, Bitcoin va encore plus loin que l’or dans la limitation de son offre puisque tout le monde à conscience du nombre de pièces finale même si celles-ci n’ont pas encore été minées. À la différence, si une mine d’or inconnue est découverte, alors cela fera grimper inexorablement l’offre totale de l’Or sur Terre.

Outre la quantité limitée, plus on avance dans le temps, plus ces pièces se font rares…

Le minage de bitcoin s’intensifie au fur et à mesure

Pour générer des Bitcoins, le réseau s’appuie principalement sur la rémunération de mineurs. Lorsque qu’un individu met à contribution la puissance de calcul de son matériel (cartes graphiques, ASICs…) pour valider les transactions, celui-ci participe activement au fonctionnement du réseau.

En validant les blocs transactions, les mineurs sont récompensés en Bitcoin (BTC). C’est ce qu’on appelle un système de validation par preuve de travail (proof-of-work, PoW). C’est ainsi, que régulièrement, des mineurs émettent de nouveaux Bitcoins en circulation.

Seulement, avec le temps, la difficulté de minage sur la blockchain Bitcoin s’intensifie. Cette difficulté croissante de l’algorithme engendre des coûts significatifs sur l’électricité dépensée et sur le choix des équipements pour être miner (cartes graphiques, processeur, ASIC…). De ce fait, une majorité des mineurs développent leurs infrastructures de manière à pouvoir miner durablement du Bitcoin.

Des récompenses en Bitcoin de plus en plus maigres

Cette baisse de rentabilité porte un nom : le Halving. Le Bitcoin a connu 3 halvings depuis sa création en 2008, dont le dernier remonte à mai 2020. Halving signifie division par deux en anglais, et comme son nom l’indique, toutes les quatres années environ (210 000 blocs) - le protocole écrit dans le code du bitcoin divise par deux les récompenses attribuées aux mineurs.

Au lancement du réseau Bitcoin, le gain de minage d’un bloc était de 50 bitcoins (ce qui représente environ 1 million d’euros aux cours actuels). Après le premier halving en 2012 la récompense est passée à 25 bitcoins par bloc et ainsi de suite…

Le dernier Bitcoin sera miné dans plus de 100 ans

Actuellement fixé à 6.25 bitcoin, on estime que le prochain Halving aura lieu en Mars 2024 – portant à 3.125, le nombre de BTC émis par bloc. Avec cette baisse rentabilité croissante les derniers bitcoins vont se faire désirer…

Ainsi, alors que 19,2 millions de Bitcoins ont été minés en 11 ans, les prochains seront de plus en plus durs à générer. On estime que le tout dernier bitcoin sera miné aux horizons 2140 pour atteindre le cap maximum des 21 millions de pièces.

Les scénarios envisageables après le minage du dernier Bitcoin

L’entièreté des utilisateurs de Bitcoin dépend du minage. Le prix du Bitcoin et l’utilisation du réseau sont largement conditionnés par l’intérêt des mineurs. Alors qu’adviendra-t-il si les bénéfices liés à cette activité deviennent nuls ?

Et bien cela n’arrivera pas. En effet, le minage ne sera pas terminé après l'année 2140. Les mineurs continueront de percevoir une rémunération grâce aux frais des transactions validées sur le réseau. C'est pourquoi, après le dernier Bitcoin miné, il est fort probable qu’une majorité des mineurs continuent d’exploiter le réseau.

Si le Bitcoin continue d’être adopté par plusieurs organismes alors il serait aussi intéressant de constater la demande sur une monnaie dont l’offre est totalement finie, à la différence de l’euro ou encore du dollar.

Malgré tout, nous n'en sommes pas encore là. Pour le moment, le réseau n’en est qu’à ses débuts. De ce fait, il est possible que Bitcoin connaisse quelques innovations ou changements majeurs si les acteurs du réseau établissent un consensus.

Aussi, en 100 ans, il peut se produire énormément d’événements négatifs qui pourraient impacter Bitcoin et son utilisation. Parmi les intrigues imaginables, Bitcoin pourrait être remplacé par une cryptomonnaie jugée plus performante, ou pire, être interdit dans plusieurs pays. La Chine a déjà essayé en bannissant les mineurs de son territoire, cependant cela ne semble pas faire effet.

Tout cela sans prendre en compte les nombreuses péripéties économique, politique et social des 120 prochaines années. Alors à dans 120 ans pour voir le résultat…

News JVTech

Les centimes du Bitcoin : qu’est-ce qu’un Satoshi (SAT) ?

News JVTech

Le Bitcoin et les cryptos sont-ils toujours synonymes de liberté et d’anonymat ?

News JVTech

Qui est l’inventeur du Bitcoin ? Retour sur l’histoire du mystérieux Satoshi Nakamoto

News JVTech

Bitcoin : que se passera-t-il après le dernier BTC miné ?

News JVTech

Bitcoin : est-ce que l'ordinateur quantique peut réduire à néant la technologie blockchain et les cryptos ?

À propos de Bitcoin

Qu’est-ce que Bitcoin ?

VIDEO: QUE VA-T-IL SE PASSER QUAND LE DERNIER BITCOIN SERA MINÉ ? 🤔
Crypto Futur

Bitcoin est avant tout un réseau de paiements permettant à ses utilisateurs d’échanger de la monnaie de pair-à-pair. Il est basé sur une monnaie numérique qu'on appelle Bitcoin (BTC).

Grâce à la technologie de la blockchain*, Bitcoin offre la possibilité d’effectuer des paiements décentralisés, c’est à dire sans tiers ou autorité de confiance. Dans cet état d’esprit, Bitcoin a été initialement créé pour être un système alternatif aux banques.

Qu’est-ce que la blockchain ?

VIDEO: What Happens After The Last Bitcoin Is Mined?
Virtual Blake

La blockchain (chaîne de blocs littéralement) est en quelques sortes la numérisation de la confiance. Concrètement, son code permet aux utilisateurs du web d’échanger de la valeur de pair-à-pair avec un système de validation décentralisée. Toutes les actions effectuées sur une blockchain sont anonymes mais transparentes.

Le mathématicien Jean-Paul Delahaye explique qu’on peut visualiser cette grande archive comme « un très grand cahier, que tout le monde peut lire librement et gratuitement, sur lequel tout le monde peut écrire, mais qui est impossible à effacer et indestructible ».

Qui dirige Bitcoin ?

VIDEO: What Happens After The Last Bitcoin Is Mined?
Bitcoin University

Si le nom derrière Bitcoin est connu de tous, Satoshi Nakamoto, personne ne connaît véritablement l’identité du créateur. Dans tous les cas, cela importe peu puisque Satoshi a peu de pouvoir sur son code.

En effet, Bitcoin est décentralisé, ainsi, il ne dépend d’aucune entité. Son réseau n'appartient à personne puisque c’est le consensus de ses utilisateurs qui permet le changement de son protocole. Les développeurs peuvent procéder à des modifications seulement si les mineurs et les nœuds du réseau sont en accord avec le choix.

Comment fonctionne Bitcoin ?

VIDEO: Combien peut valoir 100 euros de Bitcoin aujourd'hui lorsque le dernier coin sera miné ?
Tokens Invaders

Le réseau Bitcoin fonctionne grâce à ses utilisateurs. Pour réaliser les transactions des utilisateurs, Bitcoin a fait fonctionner sa chaine de bloc. Concrètement, chaque mineur met en compétition ses machines (carte graphique, ASICs) pour résoudre une équation afin de valider la véracité du bloc. Ainsi, le réseau Bitcoin s’assure d'émettre des transactions sécurisées scruter par plusieurs intermédiaires binaires.

Comment obtenir du Bitcoin ?

VIDEO: Regarde Cette Vidéo Avant D'Investir Dans LE BITCOIN ! - L'avertissement de Robert Kiyosaki
Motivation du Succès

Le minage

Toute personne mettant à contribution sa puissance de calcul matériel (carte graphique, ASICs) est rémunérée en BTC en fonction de son implication dans le réseau.

Les plateformes d’échanges

Outre le minage, Bitcoin peut s’obtenir sur des plateformes d’échanges de cryptomonnaies contre de la monnaie fiduciaire entre autres (euros, dollars, etc.).

Où stocker du bitcoin ?

VIDEO: Bitcoin (BTC), la fin du range est imminente - L’Analyse Technique de Vincent Ganne
Cryptoast

À la manière du cash, Bitcoin peut être stocké sur des portefeuilles virtuels, généralement appelés wallet. Il existe plusieurs types de wallet :

Hot Wallet

Les portefeuilles chauds sont des solutions de stockage de clés privées reliées à Internet. Sous forme de logiciels, ces portefeuilles peuvent être des applications, des extensions ou encore des sites web.

Cold Wallet

Les portefeuilles froids sont une alternative plus sécurisante pour les cryptomonnaies. En effet, les clés privées de ces portefeuilles ne sont pas stockées en ligne, de ce fait, il est bien plus dur pour un pirate informatique d’y avoir accès. Ces portefeuilles prennent généralement l’apparence d’une clé USB ou même de papier.

Sources


Article information

Author: Michael King

Last Updated: 1702691762

Views: 699

Rating: 4 / 5 (31 voted)

Reviews: 81% of readers found this page helpful

Author information

Name: Michael King

Birthday: 1945-02-18

Address: 45989 Nelson Valleys Apt. 288, Bairdchester, AK 24337

Phone: +4690753550020633

Job: Landscape Architect

Hobby: Origami, Hiking, Writing, Cocktail Mixing, Magic Tricks, Bowling, Card Games

Introduction: My name is Michael King, I am a accessible, lively, capable, audacious, striking, spirited, variegated person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.